Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 10:35

17 h 30. Le siège de la rue d’Enghien est dans l’attente. La France est encore en train de (beaucoup) voter. Avec François de La Brosse, nous faisons le point de la fréquentation de sarkozy.fr. Depuis la semaine dernière les compteurs explosent (près de 40 millions de pages vues et de 10 millions de vidéos vues). Le candidat vient d’arriver. François Fillon et Claude Guéant sont déjà là. Les premières estimations vont tomber d’un moment à l’autre. Elles donnent des fourchettes qui se révèleront basses, compte tenu du résultat final du premier tour. Sur la porte du bureau du candidat, qui achève la rédaction de sa déclaration télévisée, a été placardée une pancarte « sens interdit ».

Dans la salle où nous nous retrouvons tous les matins depuis des semaines, les politiques arrivent par petits groupes : Jean Louis Borloo, Michèle Alliot-Marie et Patrick Ollier ; Philippe Douste-Blazy et Jean François Copé ; Laurent Wauquiez, qui s’est beaucoup donné pendant la campagne et son épouse ; Roselyne Bachelot, André Santini, Yves Jégo, Patrick Devedjian et Roger Karoutchi ; les deux portes-paroles du candidat, Rachida Dati et Xavier Bertrand. Arno Klarsfeld, qui participe aux réunions du matin depuis un mois, est là aussi. Gilles de Robien nous rejoint. François Fillon lui a prêté son bureau.

18 h 15. La salle de réunion est remplie à craquer. Nicolas donne les premières fourchettes : de 28 à 26% pour lui et de 26 à 22% pour Ségolène Royal. Le deuxième tour sera conforme à nos attentes. Projet contre projet, droite contre gauche, comme dans les autres grandes démocraties européennes. Le candidat indique à ses lieutenants les premiers éléments de langage (modestie, mobilisation, rassemblement, nouvelle campagne qui commence) à destination de ceux qui sont invités à se rendre sur les plateaux de télévision.

18 h 30. Arrivée de Simone et Antoine Veil. Les chiffres des instituts de sondages augurent d’un score qui pourrait fort bien dépasser 30 %, un objectif auquel, secrètement, tout le monde rêvait mais qui paraissait difficile à atteindre, comparé à ceux des précédents candidats à l’élection présidentielle. La joie du candidat est perceptible. Dans la salle surchauffée, les applaudissements fusent.

19 h 15. La famille de Nicolas est là, au grand complet : Cécilia, leurs enfants, ses parents et ses deux frères François et Guillaume. Des amis proches les ont rejoints. Jean Reno, Christian Clavier notamment. Un quart d’heure plus tard, Faudel arrive à son tour. Les sondages confirment un écart de plusieurs points entre les deux finalistes. Nicolas revient dans son bureau où la télévision a été allumée et devant laquelle tout le monde s’est agglutiné. Son score témoigne du décalage qui continue à exister entre son image telles que la véhiculent certains grands médias qui continuent à être prisonniers du  politiquement correct et ce qu’il est réellement. Que de fois, au cours de ces derniers mois, en entendant ces cris d’orfraie et en lisant ces commentaires outragés de la part de ceux qui se lamentaient sur les scores élevés du Front National, j’ai pu mesurer cette capacité à décrire Nicolas tel qu’il n’est pas.

20 h 20. Le candidat part faire sa déclaration depuis la salle Gaveau. Il emmène avec lui ses enfants et fait monter dans sa voiture les deux filles de Cécilia.

21h. Retour du candidat rue d’Enghien. Ses amis encore présents se pressent autour de lui. Au buffet, pas de champagne, ce sera pour dans quinze jours, si tout se passe bien.

22 h. Tout le monde est parti. Lundi, s’ouvre le dernier chapitre de l’histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Articles Recents