Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 22:45

Nicolas Sarkozy dans "Face à la une" sur TF1, le 25 avril 2007. | AFP/THOMAS COEX

AFP/THOMAS COEX

(texte)

Invité sur TF1, mercredi 25 avril, Nicolas Sarkozy a vivement réagi à la proposition de débat public proposé par François Bayrou. Tout en se déclarant ouvert "au dialogue", le candidat UMP a estimé que les Français avaient voulu, par leur vote du 22 avril, la confrontation entre lui et la candidate socialiste.

 


"Dans une compétition de football, il y a une finale entre le numéro un et le numéro deux" et "le numéro trois, il fait autre chose, mais il n'est pas dans la finale", a-t-il expliqué. "Dans l'urne, il n'y aura pas de bulletin de M. Bayrou", a tenu a rappeler M. Sarkozy.

"S'il souhaite que je rencontre les parlementaires, les élus ou les instances de l'UDF pour écouter ce qu'ils ont à dire, pour préciser un certain nombre de choses, le dialogue, je serai toujours présent, aujourd'hui, demain, jusqu'au 6 mai et même, si je suis élu, après." "J'écouterai les demandes de M. Bayrou (...), on peut discuter", a-t-il ajouté. "Mais le débat contradictoire, il y en aura un entre les deux candidats que les Français ont choisi pour le deuxième tour."

"COMBINAISON POLITICIENNE"

Nicolas Sarkozy a également dénoncé la proposition de débat faite par Mme Royal au candidat UDF, la qualifiant de "combinaison politicienne". Il a par ailleurs critiqué la décision de M. Bayrou de ne pas donner de consigne de vote pour le deuxième tour. "Je ne pense pas qu'on rénove la vie politique en s'abstenant de faire un choix. (...) François Bayrou est tout à fait logique avec sa démarche. Il pense que Mme Royal ne sera pas une bonne présidente de la République, il pense que je ne serai pas un bon président de la République. Au fond, il pense qu'il n'y avait que lui qui pouvait être un bon président de la République", a-t-il raillé. Mais il a également souligné que, selon lui, "l'UDF a sa place dans la majorité présidentielle".

La candidat UMP a également nié avoir proposé à François Bayrou, il y a trois ans, un pacte contre Jacques Chirac, comme l'a rapporté mercredi le site Internet du journal régional Sud-Ouest. Il a également récusé toute "droitisation" estimant que c'était une "analyse binaire", "une caricature" de sa campagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Christian BOIS 27/04/2007 23:24

Bernard,
Mon blog est resté seul toute la journée hier. J'avais une réunion d'anciens combattants.
C'est vrai que même s'il arrive à débattre avec la candidate socialiste il aura du mal, par la suite, à rester en tête d'affiche !
Je comprends de moins en moins cet homme qui lâche les siens.
Que peut-il attendre après ses paroles démesurées et sûrement mensongères.
Nicolas n'est pas un enfant de choeur, mais tous ceux qui le connaissent savent que ce n'est pas un menteur
Et Bayrou connaît Nicolas !

Frances 26/04/2007 08:24

La "bouillie béarnaise" arrive à date de péremption.
Retirée des têtes de gondole ses ventes vont s'éffondrer et elle sera retirée de la vente faute de clientèle suffisante;
Si Ségo passe, l'UMP fera payer très cher au P.D. l'échec de Sarko.
Si c'est l'inverse, je ne vois pas pourquoi on ferait le lit des traitres qui se sont fait élire avec nos voix pour tourner casaque sans notre accord. On s'est fait b.....une fois, pas deux !

Articles Recents