Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 23:19
Le ministre de l’Environnement

 
Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet préparent le transfert des compétences de gestion du parc à un syndicat mixte qui accueillera les grands propriétaires terriens.
ent et son secrétaire d’État présenteront en octobre un projet de loi pour sortir la région de la crise.
ENVIRONNEMENT ÉTEINDRE l’incendie. Éviter à tout prix la catastrophe. Deux leitmotivs du déplacement hier dans les Bouches- du- Rhône de Jean- Louis Borloo. « En visite commandée » , le ministre d’État à l’Écologie, au Développement et à l’Aménagement durables était « plus que jamais » résolu à sauver le parc régional de Camargue du marécage dans lequel il s’était enlisé. En effet, à la suite d’une plainte déposée par l’un des grands propriétaires terriens qui possèdent plus des deux tiers des terrains, cette zone humide de 100 000 hectares (70 000 hectares de terre et 30 000 en plan d’eau) située entre les deux bras du Rhône et la Méditerranée où nichent quelque 370 espèces d’oiseaux, dont des flamants roses, se retrouvait sans structure de gestion depuis le 19 février dernier avec une décision du conseil d’État. « Je ne repartirai pas tant que le problème ne sera pas réglé. De toute façon, il n’y a pas d’autre issue possible » , avait lâché le ministre d’État à son arrivée.
« Noyer le serpent de mer »
Lors d’une journée marathon, Jean- Louis Borloo, accompagné dans son périple par le secrétaire d’État à l’Écologie, Nathalie Kosciusko- Morizet, a tapé du poing. Il a fait asseoir à la même table les élus locaux et les grands propriétaires terriens pour, selon ses propos, « noyer le serpent de mer » . Et prolonger la survie du paradis sauvage implanté sur les communes d’Arles et des Saintes- Maries- de- la- Mer qui était menacé en raison d’un véritable chaos juridique. Un drame pour le tourisme, pour l’économie avec les 30 millions d’euros de perte en cas de fermeture et surtout pour les 37 salariés du parc régional créé en 1970 qui étaient dans une situation des plus précaires et risquaient de perdre leur travail.
La gravité et l’urgence de la situation, dans une région extrêmement fragile ( lire ci- dessous), expliquent le voyage ministériel. Au bout d’une heure « d’une réunion intense » , Jean-Louis Borloo et toutes les parties prenantes au dossier ont affirmé avoir trouvé un accord. « Après quelques périodes d’instabilité et de conflits, nous avons décidé à l’unanimité de sauver l’un des fleurons de notre pays » , a annoncé JeanLouis Borloo aux côtés de Michel Vauzelle, le président socialiste de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Dès la première semaine du mois d’octobre, un projet de loi sera présenté au Parlement pour transférer les compétences de gestion du parc à un syndicat mixte qui accueillera désormais les grands propriétaires terriens. La situation est rentrée dans l’ordre après des affrontements à répétition. « Tout le monde sera associé dans la même structure » , a précisé le ministre. Le pire est donc a priori écarté. À l’annonce de la nouvelle, une des représentantes du personnel du parc naturel a fondu en larmes. « Nous avons vécu des mois très difficiles, nous allons pouvoir retrouver la tranquillité » , a-t-elle lâché d’une voix étranglée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Articles Recents