Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 11:06

 
"C'est inadmissible qu'une telle affaire humanitaire fasse l'objet d'un troc", affirme le fils Kadhafi.
Khaled Fazaa/AFP.


D’après Seif al-Islam, le contrat entre la Libye et la France portant sur la vente des missiles antichar Milan n’est pas lié à la libération des infirmières bulgares.
 
Seif al-Islam souhaiterait-t-il apaiser la tension née de ses propres déclarations au journal Le Monde mercredi dernier ? Le fils du leader libyen avait évoqué l’existence d’un contrat d’armement entre Paris et Tripoli, provoquant une levée de boucliers au sein de l’opposition française.
 
Samedi, Seif al-Islam revient sur ses déclarations et déclare à l'Agence France-Presse que le contrat d'armement signé par la Libye avec une filiale d'EADS n'était "pas une contrepartie" à la récente libération des infirmières et du médecin bulgares. "C'est inadmissible qu'une telle affaire humanitaire fasse l'objet d'un troc", a-t-il affirmé, ajoutant que les négociations pour ce contrat d'armement "avaient commencé il y plus de 18 mois".
 
"Quant à la coopération entre Paris et Tripoli dans le nucléaire (les deux pays ont conclu un mémorandum sur un projet de fourniture d'un réacteur nucléaire civil, ainsi qu'un accord dans le domaine militaire lors de la visite de Nicolas Sarkozy en Libye le 25 juillet, ndlr), elle avait commencé avant même la visite de Jacques Chirac en Libye en 2004", a-t-il expliqué. "Ceux qui veulent régler leur compte avec Nicolas Sarkozy le font par jalousie envers son succès dans sa médiation" qui a conduit à la libération des infirmières, a estimé Seif Al-Islam Kadhafi.
 
"Aucun contrat d’armement signé à ce jour"
 
Les propos du fils Kadhafi viennent confirmer ceux tenus plus tôt dans la journée sur Europe 1 par Marwan Lahoud, le directeur du marketing et de la stratégie du groupe européen EADS. Selon lui, la négociation du contrat de vente des missiles Milan a duré 18 mois et "sur les 18 mois qui se sont écoulés, il n'y a pas eu d'intervention directe de l'Elysée". "Le contrat n'était absolument pas à l'ordre du jour de la visite du président Sarkozy en Libye", a-t-il expliqué, observant cependant qu'"une visite présidentielle crée toujours un climat favorable" à la conclusion d'un contrat.
 
Dans une interview au Figaro, Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, a également affirmé qu'une éventuelle contrepartie française à cette libération n'avait "jamais été abordée", contrairement à ce que semblait vouloir dire le fils du colonel Kadhafi.
 
Jeudi, un haut responsable libyen a annoncé à Tripoli que son pays avait signé un contrat d'armement avec MBDA (filiale d'EADS, du britannique BAE Systems et de l'italien Finmeccanica) pour l'achat de missiles Milan à hauteur de 168 millions d'euros et conclu un deuxième contrat avec EADS pour un système Tetra de communication radio à hauteur de 128 millions d'euros. Selon Marwan Lahoud, ces contrats n’ont pas été "signés à ce jour".

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Articles Recents