Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 08:06

François Fillon à la sortie de l'Elysée.

Dans un entretien à Paris-Match, le premier ministre confesse avoir mal vécu d’être rabaissé au rang de «collaborateur».

 
«Il arrive à chacun de commettre des imprécisions de vocabulaire». Mais ces petites erreurs peuvent heurter. C’est l’aveu que fait François Fillon à Paris-Match mercredi. Le premier ministre revient sur plusieurs remarques que le chef de l’Etat a pu prononcer à son égard, dont la désormais fameuse formule «le Premier ministre est un collaborateur.
 
Le patron, c’est moi», prononcée par Nicolas Sarkozy dans un entretien au journal Sud-Ouest, le 21 août dernier. A la question: «Cela ne vous a-t-il pas blessé ?», François Fillon répond : «Blessé, non. Agacé, un peu.»
 
Cette affirmation avait fortement irrité le premier ministre. «Je suis totalement loyal à l'égard du président de la République. Cela fait trois ans que je me suis engagé à ses côtés. J'ai la conviction qu'il a le caractère et la méthode pour faire bouger les choses. Maintenant je ne suis pas un 'collaborateur' du président de la République mais son Premier ministre», explique-t-il à Paris-Match.
 
«Incidents de parcours»
 
Autre critique mal vécue par François Fillon, l’appel à «un peu de méthode» dans la réforme des retraites, lancé le 11 septembre dernier par le chef de l’Etat. «Quant à la méthode, il me semble avoir amplement démontré avec la réforme des retraites en 2003 que j'étais capable d'obtenir une très bonne concertation avec les partenaires sociaux et même un vrai soutien de certains d'entre eux», réplique le premier ministre.
 
Ces mises au point n’ont cependant pas, à en croire le chef du gouvernement, altéré les relations «de très grande confiance» entre le chef de l'Etat et lui. «On a surmonté cette situation très facilement. On s'est arrangés pour ne pas recréer un nouveau motif inutile d'événement politique», assure-t-il encore. Et de marteler : «ces incidents de parcours sont pour nous déjà lointains».
 
Il revient également sur le rôle joué par les conseillers de l’Elysée et en premier lieu Claude Guéant, bras droit du chef de l’Etat. Pour François Fillon, les «proches» de Sarkozy parlent «en son nom», tandis que lui «s'exprime au nom du gouvernement, responsable du parlement». C'est une différence importante», insiste-t-il.

 

"Le Figaro"

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Articles Recents