Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 20:51

 

Le ministre de la Justice est demain l'invité de Michel Drucker et de son émission « Vivement dimanche ».

 
ELLE DIT volontiers que sa  « vie n'est pas un roman ». Mais le parcours atypique et l'ascension foudroyante du ministre de la Justice, Rachida Dati, en fait l'un des sujets de prédilection de la presse et des émissions « people ».
 
Demain, elle sera justement l'invitée de l'émission de Michel Drucker, « Vivement dimanche ». Sous l'oeil vigilant de son père, assis au premier rang, et devant quatre millions de spectateurs, elle sera en vedette pendant trois heures. « J'avais proposé à Dati de venir avant l'été. Son itinéraire personnel et politique m'intriguait. Nous avons finalement enregistré l'émission mardi, et je n'ai pas été déçu : cette émission est une des plus émouvantes qu'il m'ait été donné de faire avec un invité politique », affirme Michel Drucker.
 
Novice en politique - elle a passé quatre ans au ministère de l'Intérieur, puis a été porte-parole de campagne de Sarkozy -, le ministre de la Justice bénéfice déjà d'une cote de popularité remarquable. Selon le dernier baromètre du Figaro Magazine, Rachida Dati atteint 51 % (même si elle baisse de 6 points en un mois), juste après des poids lourds comme Bernard Kouchner, Nicolas Sarkozy, François Bayrou, Jean-Louis Borloo et François Fillon.
 
Cette performance s'explique en partie par son parcours - elle est issue d'une famille modeste de douze enfants -, son origine - elle est fille d'immigrés maghrébins -, sa ténacité, son image de jeune femme battante, son charme sans doute. Et surtout, le ministre bénéficie du soutien inconditionnel du couple présidentiel.
 
« Un très bel exemple »
 
Demain, après des témoignages de professionnels de la justice, de Simone Veil et Albin Chalandon - ses mentors -, ou une rencontre avec le chef d'orchestre Jean-Claude Casadesus, qui joue dans les prisons, on pourra voir le président de la République chanter ses louanges pendant pas moins de douze minutes. « C'est un symbole. Elle a fait un parcours sans faute », dit-il dans un entretien enregistré il y a trois semaines. « C'est une femme sensible et courageuse, forte et fragile. Pour les femmes, c'est un très bel exemple », ajoute-t-il. De quoi faire taire une partie des critiques au sein du gouvernement !
 
À l'origine, Cécilia Sarkozy, qui est une amie de Rachida Dati, devait aussi participer à « Vivement dimanche ». « Mais le témoignage de Nicolas Sarkozy a rendu difficile sa présence sur le plateau. Pour être clair, cela aurait été un peu trop d'avoir les deux », affirme Michel Drucker.
 
Au cours de l'émission, Dati assure ne pas avoir d'autres ambitions politiques que celle d'être à la Justice. Mais une rumeur veut qu'elle soit candidate aux municipales dans le VIIe arrondissement de Paris. « La pression est forte pour que j'exerce un mandat local », admet en privé Dati, « mais je n'ai pas encore pris de décision. »
 
Pour l'heure, elle doit réussir à faire passer sa réforme de la carte judiciaire, qui pourrait aboutir à la fermeture ou au regroupement de plusieurs dizaines de tribunaux. Un projet périlleux, à six mois des élections municipales. Bien que sa réforme ait le soutien du chef de l'État, du premier ministre et des ténors de la majorité, Dati se heurte aujourd'hui à l'opposition farouche des avocats et des magistrats et à celle d'une partie des élus locaux, de droite comme de gauche. Preuve qu'on peut être populaire et combattue...

"Le Figaro"
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Articles Recents