Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 19:37


Matignon et l'Elysée excluent tout recul sur les retraites
sam. oct. 13, 2007 4:12 CEST163

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant et le Premier ministre François Fillon ont exclu samedi tout recul du gouvernement sur le projet de réforme des régimes spéciaux de retraite, à cinq jours de la journée de grèves et de manifestations contre cette mesure, le 18 octobre.

"Il n'y aura pas de recul possible", dit Claude Guéant dans Le Monde de samedi, ajoutant que le chef de l'Etat est "dans une logique d'aboutir".

Il prévoit cependant une mobilisation "significative" le 18 octobre. Mais, ajoute-t-il, les manifestations ne changeront rien car "la France a changé et nous sommes déterminés".

En déplacement dans la Sarthe samedi, le Premier ministre François Fillon a assuré que la réforme était nécessaire pour les bénéficiaires des régimes spéciaux.

"C'est une réforme qui vise à la fois à assurer l'égalité de traitement de tous les Français face à la retraite, mais aussi à permettre le paiement des retraites des régimes spéciaux, qui dans 10 ou 15 ans ne pourront pas l'être si aucune réforme n'est faite", a-t-il dit aux journalistes.

"Elle est en cours de discussion (...) Ce dialogue continue avant la démonstration que veulent faire les salariés des entreprises le 18 et elle continuera après. Notre volonté est de mener à bien cette réforme dans la concertation", a-t-il ajouté.

Le projet présenté cette semaine prévoit, point non négociable selon le gouvernement, d'imposer aux salariés qui bénéficient actuellement des régimes spéciaux de passer progressivement, pour bénéficier d'une retraite à taux plein, de 37,5 à 40 années de cotisation d'ici à 2012.

Les régimes spéciaux de retraite concernent un peu plus de 1,1 million de retraités et quelque 500.000 actifs. Ils ne représentent cependant que 6,4% du volume des pensions versées en France.

La réforme ne suffit donc pas à refinancer les retraites en général et le gouvernement laisse entendre que la durée générale de cotisation dans le public pourrait passer prochainement à 41 ans.

Les bénéficiaires de régimes spéciaux sont principalement concentrés à EDF, GDF, à la SNCF et à la RATP. Le gouvernement a exclu toute réforme pour certains cas très spécifiques, comme le régime des marins-pêcheurs, et promis que le régime favorable des parlementaires serait aussi réformé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

François TATARD 22/10/2007 12:38

> > François TATARD (132) - 18 rue de l'isle célée 35800 DINARD             tél 0299164349      tatardflr@orange.fr> à Monsieur le Ministre de l'Equipement de l'Agriculture et de la pêche> Dinard le 21 octobe 2007> Monsieur le Ministre,> Les incohérences qui apparaissent dans les validations pour le calcul des retraites des Officiers de la Marine Marchande; demandent clarification.> Pendant nos années d'études dans les ENMM, l'Administration de la Marine marchande (ENIM) assurait notre couverture "santé". On pouvait donc penser que la retraite y était incluse.> Par ailleurs, nous percevions des embryons de soldes de nos compagnies de navigation. Il appartenait donc à l'ENIM de prélever sur ces sommes les cotisations sociales ouvrant droit aux soins et la retraite. Les armateurs n'y voyaient aucun inconvénient puisque ces financements étaient prélevés sur leurs taxes d'apprentissage. Si l'ENIM n'a pas jugé bon d'effectuer ces prélévements en temps voulu, il y a là une manifeste "erreur d'appréciation" dont nous ne sommes pas responsables.> Or, renversant la charge de la preuve, l'ENIM exige la production des reçus de sommes perçues ou une trace de leur existence.> Depuis 1950, ces traces ont souvent disparu et le simple fait d'être titulaire des brevets d'Officier devrait suffire pour justifier de nos droits à la retraite pour ces années passées dans une "école de Ministère", avec un statut d'inscrit maritime paramilitaire.> Nous attirons votre attention sur le fait que sont particulièrement pénalisées les victimes de la décolonisation, obligées à des carrières courtes, les laissant dans une classification hiérarchique défavorable.> Si l'on ajoute a ces pénalisations, le refus d'appliquer le bénéfice de la campagne simple aux services en AFN, tel qu'il est prévu par la loi, un arbitrage de votre haute autorité est indispensable dans les deux cas.> Recevez, Monsieur le Ministre, l'expression de nos respectueux sentiments

Articles Recents