Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 22:48


O.W. (lefigaro.fr) avec AFP
.
Michel Barnier, mercredi, à l'issue de la réunion avec les marins pêcheurs.
Michel Barnier, mercredi, à l'issue de la réunion avec les marins pêcheurs.

110 millions d'euros vont être débloqués d'urgence, a annoncé le ministre de la Pêche Michel Barnier, mercredi, à l'issue de négociations tendues avec les pêcheurs.

Le gouvernement accélère son aide aux pêcheurs. Le ministre de la Pêche Michel Barnier a en effet annoncé le déblocage d'ici à la fin 2008 de 110 millions d'euros sur les 310 millions prévus par le plan d'urgence annoncé le 13 janvier dernier.

Avec cette annonce, ie gouvernement tente de répondre au malaise des pêcheurs qui protestent depuis 10 jours contre la hausse des prix du gazole. La somme annoncée fait en effet déjà partie du plan de soutien de la filière, partiellement validé par Bruxelles. Le ministre a précisé que ce plan, prévu initialement sur trois ans, se déroulerait finalement sur deux ans.

Dans l'enveloppe promise par le gouvernement, une «aide sociale» de 40 millions d'euros sera directement attribuée aux marins pêcheurs. Ces derniers avaient exigé un gazole à 0,40 euros le litre contre 0,75 euros actuellement dans leur secteur. Mais Michel Barnier n'a pu leur donner satisfaction sur cette demande, en raison des règles strictes de Bruxelles en matière d'aides d'Etat.

Michel Barnier a également demandé à sa collègue de l'Economie, Christine Lagarde, d'organiser une réunion avec le président de Total, Christophe de Margerie, pour explorer toutes les pistes d'amélioration sur le prix du gazole».

 

Des barrages débloqués

 

Satisfait de l'accord trouvé avec le gouvernement, le président du comité national des pêches Pierre-Georges Dachicourt a appelé les marins pêcheurs à reprendre le travail. «Il faut que tout le monde reparte au travail. J'appelle tous les bateaux à reprendre la mer». Selon lui, «l'essentiel a été obtenu grâce à un effort considérable du gouvernement». Un appel relayé mercredi soir par François Fillon sur France 2. Le premier ministre a reconnu que l'aide d'urgence de 40 millions avait été décidée de façon «unilatérale» par Paris, sans feu vert européen.

Après l'annonce du gouvernement, les marins-pêcheurs des Bouches-du-Rhône ont annoncé qu'ils levaient leurs barrages bloquant les accès à trois dépôts pétroliers. Mais ils vont prendre le temps de se réunir pour étudier les propositions de Michel Barnier a expliqué le président du syndicat des chalutiers de Martigues, Frédéric Matéo. Ce dernier semblait pessimiste sur l'arrêt définitif du mouvement. «Nous ne sommes pas très satisfaits par les annonces faites. 110 millions d'euros avant la fin de l'année, c'est vague, c'est nous prendre pour des imbéciles», a-t-il déclaré.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, les marins-pêcheurs ont également arrêté les blocages à Calais et de Dunkerque (Nord) mercredi en fin d'après-midi. Mais Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français reste paralysé.

Toute la journée, les négociations ont été difficiles entre Michel Barnier et les représentants de la profession. La réunion a été interrompue à plusieurs reprises. En fin de matinée, «mécontents des propositions qui leur ont été faites», les marins pêcheurs présents à Paris avaient même demandé à rencontrer directement Nicolas Sarkozy et François Fillon. Finalement, Michel Barnier s'était rendu à l'Elysée puis à Matignon en milieu de journée et les discussions ont pu reprendre en milieu d'après-midi.

En marge de la réunion, mercredi matin, une manifestation de 300 à 400 marins pêcheurs a dégénéré devant le ministère de l'Agriculture et de la Pêche. Quatre policiers ont été blessés par des projectiles dont trois sérieusement, a annoncé la préfecture de police. Un tir tendu de fusée de détresse a atteint l'un deux à la jambe, selon plusieurs témoins.

Enfin François Fillon a fortement suggéré mercredi soir sur France 2 aux routiers, qui menacent également d'entreprendre des actions pour protester contre la hausse du prix du gazole, de «répercuter» cette augmentation sur leurs tarifs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Articles Recents