Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 21:13
Une première mouture de la plate-forme pour 2007 sera adressée vers le 8 novembre aux membres du Conseil national qui se réunira le 16. Elle sera adoptée par les adhérents au plus tard le 3 décembre.
LÉGISLATIVES CONTRAINDRE un fonctionnaire à démissionner s’il est élu : c’est l’une des idées novatrices, qui pourrait figurer dans le projet de l’UMP pour les législatives de 2007. François Fillon et Emmanuelle Mignon, chargés de coordonner sa rédaction, ont réuni hier matin la commission que préside l’ancien ministre de l’Emploi pour clore la première étape de leur travail : la collecte et le tri des quelque cinq cents propositions issues des dixhuit conventions thématiques de l’UMP, des soixante mille réponses aux questionnaires envoyés par le parti à ses militants, des contributions des divers mouvements internes et partis associés à l’UMP, et des cogitations de ses responsables.

À commencer par le premier d’entre eux. La patte de Nicolas Sarkozy est visible dans la liste des priorités établies par l’UMP, même si François Fillon a pris soin d’établir la distinction entre la plateforme législative et le projet du futur candidat, lors de chacune des innombrables réunions qu’il a animées. Le président du parti n’est d’ailleurs pas censé intervenir directement dans la seconde phase de l’élaboration des propositions de l’UMP : leur rédaction proprement dite.

Cette étape s’ouvre la semaine prochaine. L’objectif de la commission Fillon est d’envoyer le 8 ou le 9 novembre au plus tard aux membres du conseil national un texte de vingt ou trente pages, qui débuterait sur une liste d’une trentaine de propositions précises « susceptibles d’améliorer la vie quotidienne des Français ou de moderniser le fonctionnement des institutions » , selon l’un de ses rédacteurs. Lors de sa réunion, le 16 novembre, les 2 500 membres du conseil national pourront ainsi préparer des amendements, qui seront discutés avant d’être éventuellement retenus et soumis au vote de l’ensemble des militants de l’UMP, prévu pour s’achever le 3 décembre.

La proportionnelle en débat

Au sein de la commission, élargie ou non à des ministres, comme lors des trois sessions programmatiques organisées pour les parlementaires, la discussion a déjà été vive.

Dans le domaine institutionnel, par exemple, si les élus ont bien accueilli l’obligation de choisir entre la politique et la fonction publique, ils sont beaucoup plus partagés sur la suppression du 49.3 – l’adoption sans débat d’une loi, sauf si une motion de censure est votée – voulue par Nicolas Sarkozy. Le souhait du chef de l’UMP d’augmenter la dose de proportionnelle aux sénatoriales et de l’introduire aux législatives suscite également de fortes réticences. Dans le domaine économique et social, l’idée sarkozyste d’un contrat de travail unique se heurte elle aussi à un front hétéroclite de centristes et de libéraux, auquel s’est joint François Fillon. Voilà qui laisse présager des arbitrages délicats la semaine prochaine.
François Fillon a pris soin d’établir la distinction entre la plate- forme législative et le projet du futur candidat.
 
Le Figaro 27 10 2006
Christian BOIS/blog-bois

Emanuelle mignon
Directeur des Etudes à l'UMP




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Articles Recents