Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 22:44
Actualités
remonter
Le volontarisme républicain au service d'une société plus juste
Invité du congrès annuel des Semaines Sociales de France sur le thème qu'est ce qu'une société juste ?, Nicolas Sarkozy a défendu l'idée du volontarisme républicain pour donner plus à celui qui en a vraiment besoin.

 

Invité du congrès annuel des Semaines Sociales de France, samedi 25 novembre, sur le thème  "qu'est ce qu'une société juste ?", le président de l'UMP a exprimé sa vive inquiétude devant la dégradation des indicateurs d'équité dans notre société, devenue selon lui "une société des droits virtuels". Il a défendu une nouvelle fois l'idée du volontarisme républicain afin de donner plus à "celui qui en a vraiment besoin".

Il a pointé particulièrement  "les injustices et inégalités héritées des parents" : "il ne suffit pas de constater qu'il y avait en France 12,4% de pauvres en 2001 et 11,7% en 2004. Il faut aussi savoir si les pauvres de 2004 sont les mêmes que ceux de 1995 et s'ils sont ou non les enfants des pauvres de 1975 ? (...)" ?. Il a invité chacun à accepter  "que la solidarité se concentre sur ceux qui en ont le plus besoin".  A cet égard, il s'est intérrogé sur les modalités de distribution de la "prime pour l'emploi" (PPE) "à partir du moment" où elle est donnée "à huit millions de personnes dans notre pays". Et de regretter qu"au lieu d'aider à reprendre un travail", elle soit "devenue un substitut à une politique salariale qui fait que les salaires n'augmentent pas".

On peut avoir un emploi, un logement, une famille, et trouver la vie dure
Pour Nicolas Sarkozy, "la politique sociale" doit aussi se concentrer "sur les classes moyennes". "La classe moyenne a besoin d'avoir des perspectives sociales. C'est une erreur de dire à la société que nous n'avons à donner qu'à ceux qui se sentent exclus" a-t-il insisté.

"On peut avoir un emploi, un logement, une famille, et trouver que la vie est dure." Et de citer comme exemple le travail des femmes : "Que veut signifie l'égalité homme femme si on ne donne pas les moyens de faire garder les enfants?". Pour permettre aux femmes de concilier dans les meilleures conditions travail et vie familiale, Nicolas Sarkozy a proposé que l'ensemble des collégiens puissent bénéficier d'études dirigées et encadrées à la fin de leur journée de cours. Une mesure qu'il souhaite voir "ouverte sans conditions de ressources" car "la politique familiale ne se réduit pas à l'analyse du montant des revenus" des familles".

En matière de logement, il a indiqué que "le droit à l'hébergement opposable" figure dans le projet législatif de l'UMP car "il n'est pas normal qu'en 2006, quelqu'un doive dormir dehors. (..) Ce n'est tout simplement pas acceptable, ce n'est pas un problème économique, politique, social. C'est un problème moral". Il a rappelé son objectif de permettre à chacun de devenir propriétaire de son logement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Articles Recents