Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • Bienvenue sur le blog de Christian BOIS
  • : Blog recensé sur les blogs de la France d'après. Commentaires sur l'actualité politique. Invitations d'hommes et de femmes politiques proches de mes idées par les différents médias.
  • Contact

Texte libre

 PRESSE 

logo Figaro

LeMonde.fr 
  

 LaTribune.fr

 

la-Croix.com 


 


 


  

SUD-OUEST

    
accueil midilibre.com
ladepeche.fr 

La Montagne

L'Est Républicain

Le Dauphiné Libéré

 

 

 Telegramme de Brest

 

D N A


LE JDD 

 Revenir à l'accueil

 

20 MINUTES.fr 

lexpress.mu

 
L'expansion.com

LE POINT

  Challenges.fr - L

  

 

RADIOS 
Radio France

RMC : Info Talk Sport 

 logo rfi

 Ancien logo de la station, utilisé pendant les années 1970 et 80

 RTL.fr

 

 

RADIO CLASSIQUE

Comfm

 

 

LCI Radio

 

 

 

 



 TELEVISIONS

Logo du site de l'Assemblée nationale

tf1.fr : le site de la chaîne

FRANCE 5 

M6

 

TV5


LCP 



 FRANCE 24 

 

     


Google
 

 

 

 ENCYCLOPEDIES

Wikipédia

 

VIDEOS

 

 

Ina

 

Dailymotion

DIVERS

 

 blog

 

 

 
 
 

 

 

Recherche

PARLONS DE TOUT

 

  

 CUISINE de FRANCE 

 

 

Isaveurs 

Photo de la semaine

Henri Varaud, Cuisinier d'Art

 

 

Ma Photo

  

CUISINE ETRANGERE

Site de cuisine chinoise primé par le Dragon d'Or

 VINS

  DIVERS

G0OGLE

  EarthPicasa






 

 

15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 21:56

Les modalités du vote par procuration ont été largement facilitées au lendemain de la présidentielle de 2002.

 
« LES PROCURATIONS ? Je n'ai pas le temps de vous répondre : nous les recevons par paquets de cinquante ! » À la mairie du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, dans la petite couronne de la capitale, la responsable du bureau des élections est débordée. Dans le Nord, à Valenciennes, l'effervescence est également à son comble. « En 2002, nous en avions enregistré 550 le samedi soir précédent le premier tour, explique l'employée de mairie. Aujourd'hui, nous avons déjà dépassé les 500 alors que les électeurs ont encore huit jours pour effectuer cette démarche. »
 
Dans le XVe arrondissement de Paris, le plus peuplé de la capitale, c'est la même histoire à chaque élection : « Nos bureaux reçoivent entre 400 et 500 procurations par jour, raconte un fonctionnaire, un chiffre qui pourrait encore augmenter dans les jours qui viennent. » Dans la banlieue lyonnaise, à Villeurbanne, le constat est également celui d'une hausse sensible.
 
Avec un premier tour qui tombe le dernier week-end des vacances scolaires des Parisiens, au milieu de celles des Nordistes, et un second tour en plein pont du 8 Mai, les Français n'hésitent pas à faire voter des proches lorsqu'ils sont absents. Au ministère de l'Intérieur, on confie que le nombre de 1,1 million de procurations utilisées pour les deux tours de la présidentielle 2002 sera largement dépassé cette année.
 
Il faut dire qu'une ordonnance de 2003 et un décret d'octobre 2006 ont simplifié les démarches administratives. Il n'est plus né­cessaire de présenter un justificatif (mot de l'employeur, billet de train ou d'avion, certificat de maladie) pour se faire représenter par la personne de son choix. Seule obligation : la personne qui se rendra aux urnes doit être inscrite sur les listes électorales et habiter la même circonscription que son mandant. Elle ne peut accepter qu'une seule procuration.
 
Les Français ont tiré la leçon du 21 avril
 
Enfin, les électeurs ont désormais la possibilité d'effectuer leur démarche au commissariat ou au tribunal de greffe dans la commune de leur lieu de travail et non plus seulement de leur domicile. Les procurations sont ensuite transmises dans les communes où l'électeur est inscrit. « La plupart des mairies enregistreront des procurations jusqu'à samedi prochain », poursuit-on au ministère.
 
La simplification administrative n'explique pas tout. La hausse des inscriptions, qui avoisine les 30 % dans certaines municipalités, montre que les Français sont particulièrement intéressés par cette élection. La mobilisation de nombreux chanteurs, qui ont appelé les jeunes de banlieues après les émeutes de novembre 2005 à préférer le bulletin de vote à la violence, a produit ses effets.
 
La hausse moyenne est de 5 % en année présidentielle. « Cette année, nous serons au-dessus », raconte-t-on au ministère. Beaucoup de Français ont également retenu la leçon du 21 avril 2002 et de l'éviction de Lionel Jospin par Jean-Marie Le Pen. Surtout à gauche.
 

MARIE-CHRISTINE TABET et MARIELLE COURT. "Le Figaro"


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian BOIS - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires

Christian BOIS 15/04/2007 23:35

Oui cela prouve que les gens vont prendre leurs responsabilités.

Eric 15/04/2007 23:20

C'est plutôt une bonne chose !

Articles Recents